Serge Moulinier Trio

Pianiste surtout connu comme musicien de jazz ; il a réalisé et produit plusieurs CD sous son nom. Avant le tout dernier « Tyamosé Circle », il y a eu : « Lo Jay joue O’Day » (2011), et « imagine a wonderful world » (2009) en collaboration avec la chanteuse Lo Jay. Mais également, les albums en trio : « Tricorde » (2007) et « Sens-Cible ». Ces différents projets le conduise à participer à de nombreux festivals en fonction de son actualité, comme récemment le Festival « les 24 heures du swing », ou celui de St Emilion, mais également San sébastian, jazz à vienne, et de Sanguinet à Tokyo.

Il participe également à de nombreux autres albums, pour différents artistes jazz de la région (Alain Coyral Quartet, Bordeaux Big Band , sont les plus récents)
Mais Serge Moulinier accompagne ou enregistre fréquemment pour des chanteurs ou chanteuses dans des styles très divers. Ces derniers le considèrent d’ailleurs comme un spécialiste dans cette discipline.

Pour finir, disons qu’il écrit même des musiques pour le théâtre, (La cantatrice chauve en 2007), et l’on comprend qu’il s’agit donc d’un artiste passionné aux multiples facettes.

Serge Moulinier Trio ChristopheL’Album « Tyamosé Circle », présentation :

Ce sixième album de Serge Moulinier, « Tyamosé Circle » fait écho à la démarche de son premier, « Sens-Cible ». En effet, ce disque renoue avec les compositions personnelles interprétées par un trio traditionnel, Piano, Basse, Batterie. Mais il est intéressant de noter qu’entre les deux, pas mal d’années ont passées et que si la griffe de ce pianiste-compositeur est bien là, le style s’est perfectionné vers encore plus de maturité et d’évidence.

Les musiciens présents dans ce nouvel opus y sont également pour quelque chose. Il s’agit là de compagnons de route de longue date, car ce trio a très souvent servi de combo à bien des projets, qu’il soit derrière des chanteuses, chanteurs, ou des solistes instrumentaux. Christophe Jodet (contrebasse) et Didier Ottaviani (Batterie) ont rempli pleinement leur rôle lors des enregistrements, ou même si les compositions étaient précises et achevées, ils ont pu apporter tout leur savoir faire et leur expérience, pour donner cette dernière finition à la musique afin qu’elle trouve sa cohérence et un son unique.

Serge Moulinier TrioConcernant le son, justement, notons la présence de quelques claviers additionnels utilisés avec parcimonie sur 3 ou 4 morceaux et un titre qui accueille un quatuor à cordes, essentiellement enregistré par Elodie Robine.

Le Japon, qui avait déjà importé « Sens-Cible », n’a eu aucune hésitation pour ce dernier dont il a annoncé la prochaine arrivée dans les boutiques web à Tokyo, avant même sa sortie d’usine ici en France.

La seule reprise du disque conclue l’album : « Viaticum », composition du merveilleux pianiste Esbjörn Svensson du trio E.S.T. Hommage à ce musicien disparu trop vite, mais qui a livré tant de créations et de renouveau à l’art du trio jazz, en nous embarquant sur des routes encore inconnues.

En savoir plus sur Serge Moulinier Trio

Site Internet : http://www.band.fm/serge-moulinier-trio