Benny Golson et Pierre Yves Sorin

Benny Golson est, avec Sonny Rollins, l’une des dernières légendes du saxophone jazz. Il fut l’un des piliers du combo d’Art Blakey, les Jazz Messengers. Compositeur, on lui doit un des plus célèbres standards de jazz : Whisper Not.

Benny Golson et Pierre Yves SorinIl est aussi l’auteur d’une composition hommage à Clifford Brown : I Remember Clifford. On lui doit aussi le célèbre Blues March qui a été pendant des années, l’indicatif de l’émission “Pour ceux qui aiment le jazz” de Frank Ténot et Daniel Filipacchi.

Benny Golson, Pierre Yves Sorin et la crème de jazz

Le célèbre contrebassiste Pierre Yves Sorin a su réunir autour de cet immense musicien, la crème de jazz : l’américain John Betsch, un batteur à la frappe sèche et précise et l’un des héritiers directs de Max Roach, le guadeloupéen Alain Jean Marie, pianiste des plus appréciés, au jeu chaleureux et subtil, mêlant les diverses influences qui font sa culture et François Biensan, l’une des plus fines trompettes que compte notre hexagone.

Pin It on Pinterest

Share This